• Catégories

  • Lansana Kouyaté

    "Le changement tant attendu ne viendra que de l'engagement de chaque guinéen à apporter à la construction nationale sa brique. Tout ceci demande beaucoup d'audace et de sacrifice, mais aussi beaucoup de clairvoyance afin que les actions retenues de commun accord puissent servir la cause qui nous réunis ici aujourd'hui c'est -à -dire, le bien être des populations."
  • Lansana Kouyaté

    Lansana Kouyaté

  • Le rêve de Kouyaté pour la Guinée

    Je rêve d'un pays qui s'est réconcilié avec lui-même, qui répond aux attentes des Guinéens, compte sur la scène internationale, accueille des investissements à la hauteur de ses énormes potentialités, fonctionne suivant les principes de justice et d'équité. Nous pouvons réaliser cette métamorphose en un temps record. Le Ghana des années 1980 était plus arriéré que la Guinée d'aujourd'hui. Il a fait de grands pas en peu de temps. Que Dieu soit avec lui pour la réalisation de son rêve. Amen
  • Sondage

    Qu'est ce que militer ?

    Voir les résultats

    Chargement ... Chargement ...
  • septembre 2012
    L Ma Me J V S D
    « juin    
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930

Marche du 20 septembre : Unanime satisfecit

Posté par pednallemagne le 23 septembre 2012

A plusieurs égards, la manifestation des partisans du Collectif et de l’ADP qui s’est tenue hier sur l’axe de l’autoroute a été un succès. Cela n’arrive pas tous les jours, mais paradoxalement, ce succès est à mettre à l’actif de tout le monde, aussi bien le pouvoir que l’opposition.

Marche du 20 septembre : Unanime satisfecit dans Election 2012 calb3185militants_jpg

Du point de vue de l’opposition tout d’abord, il faut admettre que le défi de la mobilisation a été amplement relevé. Alors dans le camp du pouvoir, certains ne cessent de prophétiser un sentiment de lassitude que les leaders de l’opposition vont finir par faire naître chez leurs militants à force de manifestations récurrentes, les membres du Collectif et de l’ADP auront plus ou moins prouvé qu’une part importante de la population guinéenne comprend et soutient les idées pour lesquelles ils se battent. Dans une bataille politique, une telle légitimité n’est certainement pas à négliger.

Or, s’il était besoin de faire montre de leur détermination à se battre auprès de leurs leaders, les partisans de l’opposition l’auront fait hier. En effet, ils n’auront reculé ni devant la pluie, ni face à la distance qui sépare le rond-point de Matoto à l’esplanade du stade du 28 septembre. On peut donc estimer que, portés par les convictions qui les animent, ils ont supporté la faim qui les aura tenaillés pendant près de cinq heures d’affilée.

Sur le plan des acquis démocratiques, la même opposition aura, à force de persévérance et de constance, poussé le pouvoir à admettre l’exercice du droit de manifestation. Mais à ce niveau, l’opposition n’est pas la seule dont le rôle majeur mériterait d’être relevé. Quelque soit ce qui aura déterminé l’acceptation de l’exercice de ce droit par le président Alpha Condé, il aura fallu que ce dernier, à son tour, fasse montre de flexibilité et qu’il privilégie la paix à l’affrontement. Du coup, le fait que la marche d’hier n’ait pas été émaillée d’incidents dramatiques comme on en a l’habitude relève aussi du mérite du gouvernement du président Alpha Condé et du pouvoir qu’il incarne.

Dans la même logique, l’ambiance détendue, voire la complicité qui a régné hier entre protestataires et membres des forces de l’ordre est un élément positif à mettre à l’actif des autorités du pays. Il s’agit-là d’une image reluisante du processus de l’expérimentation démocratique en Guinée. On aura ainsi démontré que l’animosité et la haine qu’on a toujours semblé déceler entre hommes en tenue et manifestants ne sont pas forcément inscrites dans les gênes. Elles sont surtout le produit des mésententes entre les grands acteurs de la vie sociopolitique nationale. On devrait alors se servir de la journée d’hier comme d’un heureux précédent pour en venir à la normalisation des contradictions politiques en Guinée. Il en va de la stabilité du pays et de la cohésion entre ses filles et fils.

Hadiatou Barry  Kabanews

Laisser un commentaire

 

AFRIQUE-CONSCIENCE.COM |
Le poil à gratter |
christianc |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Carentambition pour CARENTAN
| Ensemble pour une Martiniqu...
| Villeneuvedolmesnotrevillag...